« Parlons du silence »

                Journée internationale de lutte contre l’homophobie. Participez, cette journée vous appartient !

 

Le parcours des sexualités permet de sensibiliser et d'informer le grand public sur les discriminations homophobes, lesbophobes, transphobes, en se confrontant à ses propres représentations.

 

Le "Parcours des Sexualité : 24 minutes pour comprendre" aura lieu le mercredi 19 mai 2010 de 14h00 à 18h00 sur la Place de la République au Mans.

 

Pourquoi ?

 

A l’occasion de la journée mondiale de lutte contre l’homophobie du 17 mai, un espace de discussion et d'ouverture vers la tolérance est offert, pour rappeler les répercussions des comportements homophobes sur la vie d’une personne exposée aux discriminations liées à son orientation sexuelle.

 

Les conséquences de ce type d’acte peuvent être nombreuses comme une mauvaise acceptation de son homosexualité entrainant une mauvaise image de soi et un sentiment d'exclusion de la personne elle-même.

 

Chez les jeunes gays, le nombre de suicides reste important : selon le Centres Régionaux d'Information et de Prévention du Sida, un adolescent homosexuel sur trois aurait fait une tentative de suicide en France. Sa perception de la différence face à ses pairs peut être ressentie de manière si douloureuse que son sentiment de stigmatisation peut en être plus fort encore.

 

Quel est le principe ?

 

Il s’agit d’un jeu de rôle. On invite les participants à jouer un personnage (il en existe 8) ; chacun part avec une situation initiale plus ou moins compliquée. Lors de son parcours, la personne est amenée à rencontrer des interlocuteurs (famille, amis, administration, association, médecin,  autres …) qui vont faire évoluer sa situation.

 

Comment ça marche ?

 

Chaque participant prend connaissance de son profil, il peut ensuite évoluer dans le parcours en se rendant à des stands tenus par l’équipe organisatrice représentant les différents interlocuteurs.

 

Chaque participant peut ainsi rencontrer de 3 à 6 interlocuteurs. Il commence le parcours avec un nombre défini (7 à 10) de points de moral (bien-être). A l’issue de chaque entretien, ne devant durer pas plus de 3 minutes, le participant et l’interlocuteur, détermine ensemble si l’entretien a pu faire « gagner » du moral ou en faire « perdre ». Ainsi la personne peut perdre ou gagner de 1 à 3 points.

 

Le parcours dure 24 minutes auxquelles il faut prévoir un temps supplémentaire de débriefing pour exprimer ses ressentis et débattre.

 

Les atouts de cet outil :

 

- C’est une action interactive et attractive,

 

- « Mettre des personnes en situation », c’est les confronter aux mêmes difficultés et tenter de leur faire ressentir les mêmes choses qu’une personne homosexuelle,

 

- C’est offrir un espace de dialogue et d’informations quant aux problématiques liées à l’homophobie et à l’orientation sexuelle,

 

- Le réalisme de ces situations tirées de la réalité de terrain de AIDES : elles apportent des éléments concrets pour comprendre.

 

Nous sommes heureux d'intégrer l'équipe de AIDES 72 et de combattre avec eux l'homophobie